Les « DYS » et le diagnostic

Source : inconnue 

Je ne m’étendrai pas spécifiquement sur le sujet de toute la famille des DYS ici mais je voulais à tout le moins en fournir les définitions et regrouper quelques liens d’intérêt.

La prévalence des DYS ne semble pas plus importantes chez les atypiques que dans le reste de la population mais entraîne incontestablement des erreurs de diagnostic de douance si le thérapeute qui effectue le diagnostic ne prend pas le ou les DYS en compte.

En particulier, le résultat d’un test WAIS sera évidemment faussé par ces troubles de l’apprentissage.

Dyslexie: La dyslexie est un dysfonctionnement cérébral ou psychique ayant des répercussions sur l’écriture et le langage, et conduisant à une inversion des données. Elle touche environ 10% de la population, et elle touche plus facilement les garçons que les filles. Trouble du développement du langage écrit, la dyslexie touche les enfants dont l’activité intellectuelle est normale. Ces enfants présentent des difficultés dans l’acquisition de la lecture, et de l’écriture. 

Dyspraxie: La dyspraxie est un trouble du mouvement qui entraîne une incapacité totale ou partielle à automatiser et planifier les gestes, et qui touche spécifiquement les enfants, sans pour autant qu’ils présentent de troubles moteurs ou déficit intellectuel.

Dyscalculie: La dyscalculie est un terme utilisé par le courant neuropsychologique pour désigner un déficit dans les acquisitions numériques et/ou du calcul ; c’est‐à‐dire des difficultés à acquérir et maîtriser les différentes connaissances et compétences nécessaires aux mathématiques, que ce soit dans l’accès à la numération (notion de nombre), dans l’apprentissage des opérations arithmétiques (addition, soustraction, multiplication et division), la résolution de problèmes ou la géométrie. C’est un trouble d’origine cognitive.

Dysorthographie: La dysorthographie est un trouble persistant de l’acquisition et de la maîtrise de l’orthographe. Il affecte principalement l’apprentissage et l’automatisation de la correspondance phonème‑graphème.

Dysphasie: La dysphasie est un trouble structurel de l’apprentissage de la famille des DYS, se manifestant par un déficit important au niveau de la communication orale et verbalel’enfant dysphasique n’acquiert pas normalement le langage, d’où des difficultés à exprimer ce qu’il pense ou souhaite dire, mais également à comprendre ce qu’on lui dit.

Quelques éléments intéressants à propos de la dyslexie:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *